Dossier 1 : Les débats...

 

Dossier 1

"Les débats autours de la traite atlantique et de l'esclavage colonial dans les empires européens (XVIIe-XIXe siècle)"

 

L'esclavage est l'un des plus vieux "fléaux" de l'humanité, il en est fait mention dans l'un des premiers textes juridique connus à ce jour, le code Hammurabi datant d'environ 1750 avant J.C. Il se pratique durant l'Antiquité aussi bien en Afrique, qu'en Europe et en Asie. En Europe de l'ouest il est d'une certaine manière progressivement remplacé par le servage durant le Moyen-Âge.

 

A la fin du XVe siècle, les colons européens sont depuis longtemps installés dans les îles et sur la côte atlantique du continent américain. L'objectif de cette colonisation est avant tout économique, afin d'exploiter les ressources uniques du nouveau monde (tabac, café, cannes à sucre, etc.) les colons propriétaires des exploitations ont besoin d'une main d'œuvre nombreuse et bon marché.

 

En 1518, Charles Quint autorise la déportation de 4000 Noirs dans les colonies. Théoriquement, l'esclavage n'a pas cours dans les pays chrétiens mais le Nouveau Monde est une terre païenne. De plus, si un chrétien ne peut posséder un autre chrétien, qu'en est il des populations amérindiennes et africaines considérées comme idolâtres et polythéistes ? Le besoin seul de mettre en valeur les terres nouvelles pour asseoir la puissance économique d'un royaume ne suffit à justifier le trafic d'être humain et la mise en place d'un système d'exploitation agricole esclavagiste.

Même après la controverse de Valladolid (1550-1551), l'esclavage et la traite sont en permanence justifiées par des arguments (économiques, religieux, médicaux, etc.) par les acteurs participant ou soutenant ces pratiques. De plus, des opposants existent depuis la naissance de la traite et du système esclavagiste coloniale jusqu'à leurs abolitions définitives. Les discours évoluent selon la vision de l'acteur et selon la période.

 

Cette section propose de développer, au cours des siècles, l’avis de différents contemporains de la traite atlantique et de l’esclavage colonial aux Amériques, selon leur positionnement en faveur ou en opposition à ces systèmes :  

 

Les esclavagistes (XVIIe-XIXe siècle)

Les abolitionnistes (XVIIIe-XIXe siècle) [En cours]

 

Les textes sélectionnés émanent de personnes ayant soutenu la traite et l’exploitation coloniale, à l’instar du négociant du XVIIe siècle Jacques Savary ou de l’homme politique nantais du début du XVIIIe siècle Gérard Mellier. Tous deux ayant produit des écrits ayant eu une forte influence sur la pratique et la réglementation de la traite négrière. De spectateur du système d’exploitation colonial, comme la voyageuse Janet Schaw qui découvre l’esclavage en visitant les Antilles à la fin du XVIIIe siècle ou encore d’abolitionnistes du XIXe siècle, comme l’abbé Grégoire, acteur majeur de l’abolitionnisme français depuis la Révolution française.

 

Chronologie générale de la traite atlantique

1518 - Charles Quint autorise la déportation de 4000 Noirs dans les colonies

1620 - Premiers arrivages d'esclaves dans les colonies anglaises

1642 - Richelieu fonde la compagnie française de l'Orient. Louis XIII autorise la traite des esclaves et l'esclavage dans les colonies françaises

1673 - Création de la compagnie du Sénégal

1684 - Création de la compagnie de Guinée

1685 - Promulgation de l'édit royal  touchant la police des îles de l'Amérique française dit Code noir

1788 - En France création de la société des Amis des Noirs par Jacques Pierre Brissot et Etienne Clavière

1791 - Révolte des esclaves de Saint-Domingue

1793 - Sous la pression des insurgés de Saint-Domingue, l'esclavage est aboli dans l'île

1794 - Abolition de l'esclavage dans toutes les colonies françaises

1802 - Rétablissement de l'esclavage par Napoléon Bonaparte et envoi de forces expéditionnaires pour rétablir l'ordre à Saint-Domingue et en Guadeloupe.

1804 - Indépendance de Saint-Domingue qui prend le nom d'Haïti

1807 - L'Angleterre et les Etats-Unis abolissent la traite

1818 - La France interdit la traite négrière

1827 - Loi relative à la répression de la traite

1833 - Abolition de l'esclavage dans les colonies anglaises

1848 - Abolition de l'esclavage dans les colonies françaises

1851 - L'Angleterre signe avec Lagos, le Dahomey, Porto-Novo, Bakary et Abeokuta des traités interdisant la traite négrière

1865 - Abolition de l'esclavage aux Etats-Unis

1888 - Abolition de l'esclavage au Brésil